Styliste pour un shooting mode de blogueuse


Un Joli Conte, c'est une aventure en terre inconnue à plusieurs niveaux. Tout d'abord, donner une direction éditoriale, c'était quelque chose que je faisais au quotidien dans mon travail mais pas pour un magazine. Faire le stylisme d'une série mode, là, par contre, c'était le grand saut.
On a beau avoir étudié la mode, aimer les fringues, lire les magazines; imaginer un éditorial mode, c'est pas évident !
Au départ, j'imaginais des choses incroyables, très léchées, très Vogue, ELLE, Madame Figaro quoi ! Je suis redescendue sur terre quand j'ai commencé à réellement faire mes shoppings. 
Une de mes meilleures amies est styliste et elle m'expliquait que c'était très difficile d'avoir accès à certains showrooms, alors imaginez ce que c'est quand on est un petit magazine "en ligne", fait "par des blogueuses" de surcroît ! En gros, c'est "débrouille-toi!"...
Et bien c'est ce que j'ai fait ! Pour le numéro 1, les vêtements sortent tout droit de nos penderies et de magasins de fast fashion et des portants de boutiques amies.
Pour le numéro 3, je me suis enhardie et j'ai osé frapper aux portes de marques et des boutiques lyonnaises que j'aimais bien. J'ai aussi retroussé mes manches pour faire un tutu home made qui tenait qu'à un fil ! (littéralement en plus, c'est pourquoi je ne vous fais pas l'affront de vous proposer une DIY !)

Mais au final, c'est pas plus mal. Notre magazine, on le voulait comme un moyen de ré-enchanter le quotidien. Il fallait donc que les séries mode soient en accord avec cette idée. C'est pourquoi nos tenues sont toutes très portables (bon, je ne vous conseille pas de sortir en tutu transparent dans la rue quand même ;) ) ... Et puis on voit déjà tellement de magazines avec des marques bien chères (et toujours les mêmes) que je m'étais mise au défi de ne pas mettre en avant des vêtements dépassant les 150-200€. Ce qui est un certain budget, on est d'accord. J'ai également choisi de mettre des articles Monoprix car c'est un magasin qui est relativement bien implanté en France et qui propose de belles collections (mon talon d'Achille, c'est leur collection Bout'chou).

Je ne vous cache pas que pour le prochain numéro, j'ai une vraie envie de mettre en avant de petits créateurs. Si vous êtes une jeune marque et que vous aimez l'univers d'Un Joli Conte et que vous acceptez de nous prêter des pièces (on les rend en bon état, sans une égratignure promis), n'hésitez pas à m'envoyer un mail sur cliclachop@gmail.com ! Le web et les mags, c'est à ça que ça sert, non ?

Quant à vous mes chères lectrices, dites-moi quelles sont les jolies petites marques que vous aimez, j'adore découvrir de nouveaux créateurs !


On se retrouve sur Facebook / Hellocoton / Twitter / Pinterest / Bloglovin ?

3 commentaires:

  1. J'ai l'impression d'être carrément passée à côté de cette aventure. Comment est-ce possible ? Bravo en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il n'est jamais trop tard pour le découvrir ! J'espère qu'il te plaira !
      A très vite sur Instagram ! Et merci pour tes commentaires ! :)

      Supprimer
  2. Vu les difficultés que vous avez rencontrées, un grand grand bravo pour ces shootings!

    RépondreSupprimer

Je vous laisse la parole !

Merci à vous de prendre le temps de me laisser un commentaire ! :)