Le cas des copies des chaises Eames


Encore un article déco, mais que voulez-vous, je trépigne d'impatience pour le Salon Maison et Objet de Janvier 2014 ! Aujourd'hui, je voulais vous parler d'un fait qui me dérange beaucoup dans la décoration : le rachat des pièces design, à l'origine bon marché, par des maisons d'édition actuelles.

D'abordables elles deviennent inaccessibles. Et donc totalement contraires à l'esprit de leur créateur.
J'imagine que vous voyez très bien aux quels objets je fais référence : les chaises Eames, les fauteuils Acapulco ou encore (mais dans une moindre mesure) les fauteuils Knoll.
A l'origine, les chaises Eames ont été fabriquées pour le concours "Low Cost Furniture" organisé par le musée d'Art Moderne de New-York... Tout est dit dans le nom même du concours Low Cost Furniture ... pourtant Vitra, l'éditeur actuel des fauteuils Eames les commercialise à partir de 200€.

C'est pourquoi, il y a plus de 2 ans à présent, lorsque j'ai acheté mes copies des chaises Eames, je me suis guère sentie coupable, tant je trouvais que le prix proposé par l'éditeur officiel était contraire à l'esprit des designers. 

Je possède aussi un fauteuil Knoll d'origine que m'a donné ma grand-mère et c'est vrai que c'est toujours agréable de se dire que l'on possède une vraie pièce... mais au final je ne sais pas si c'est l'attachement sentimental pour mon fauteuil qui me fait dire ça ou si, véritablement, je serais capable de mettre une fortune dans un fauteuil car il est signé...

Tout ça pour dire que j'ai une copie et je l'assume plutôt bien. Suis-je la seule dans ce cas ?

Tags

12 commentaires:

  1. Je suis du même avis que toi, où as tu trouvé ta chaise eame. Bien à toi...

    RépondreSupprimer
  2. Je n'assume pas trop la copie mais vu ce que tu viens d'expliquer sur l'origine des Eames (et que j'ignorais), je vais peut-être changer d'avis du coup ;-)

    RépondreSupprimer
  3. J'ignorais aussi l'origine du concept des Eames. Donc, comme Prouvé, il y avait cet esprit de démocratisation du design. C'est logique. Très bon sujet.
    Certaines pièces icôniques de Ikéa prennent déjà de la valeur. Comme quoi, le mobilier pas cher à une époque devient, nostalgie aidant, un must à ré-avoir à n'importe quel prix.
    Perso, ce n'est même pas la copie que je délaisse mais la ré-édition. Il y a un problème de matériaux aujourd'hui et c'est vachement flagrant avec Prouvé et Serge Mouille. Les originaux sont dans des métaux beaucoup plus riches et costaud. Idem pour les multiplis utilisés. Et en plus, il y a la patine.
    Certains Vitra font cheap et je ne suis pas sûre, si j'achetais du Thonet aujourd'hui, d'avoir du beau.
    Si aujourd'hui ces produits sont chers c'est que la fabrication reste néanmoins couteuse et plus couteuse que dans les années 50. Le multiplis n'est plus une matière bon marché depuis longtemps. Mais surtout, c'est le phénomène de mode qui crée l'offre et la demande et instaure des prix souvent démesurés.

    Les gens de ma génération n'ont pas eu à se poser la question, Eames et Prouvé, on pouvait en trouver dans la rue dans les années 80 ou dans les décharges. Mes copains et moi même, nous nous sommes meublés comme cela. On aimait les designers modernistes mais on ne se doutait pas qu'ils atteindraient ces côtes insensées aujourd'hui. (quand je pense que je n'avais pas acheté un luminaire Mouille à 500Frs ( 75€) lorsque j'étais étudiante (c'est que c'était une somme à l'époque pour une étudiante). je savais bien que cela prendrait de la valeur mais jamais à ce point. Le même vaut des dizaines de milliers d'euros dans les ventes. Donc les vendeurs ont compris que tout ce qui est estampillé, design du XXème siècle se vend bien et cher. Et c'est la course à qui trouvera un nouvel eldorado. Après la ruée sur le design danois, le marché brésilien est déjà saturé. Vers quoi vont se tourner les acheteurs et prescripteurs de tendance maintenant? Une piste: le mobilier soviétique?
    Bref, tout ça pour te dire qu'il ne faut surtout pas acheter ce qui est à la mode. Ces meubles sont tellement chers qu'ils ont atteint leur côte maximale. Il y a un trop grand risque de ne pas pouvoir bien les revendre dans quelques années. À part les originaux, les ré-éditions ne vaudront plus rien. Tourne toi vers des pièces moins connues. J'ai fait ma croix du XXème siècle maintenant. Trop de copies, trop vu partout à la TV, chez Mac Do... Une indigestion... En revanche, le XIX ème ne vaut rien en ce moment. Et là, question fabrication, c'est top. Si tu le mélanges à quelques designers actuels (Bouroulec, Tom Dixon, Jonkerius...) + du Ikea.Tu auras des pièces plus "vraies" et pas de l'attrape-couillon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille mercis pour cette réponse très instructive Isabelle ! Tu as raison, le XX° siècle est vu et revu mais j'avoue que c'est par facilité que je regarde ce qui est passé plutôt que de chercher et suivre les nouveaux designers ! Je retiens ceux que tu m'as donné ! :)

      Supprimer
  4. Dans la déco comme dans la mode, certaines pièces se démocratisent alors que d'autres deviennent hors de prix, un double tranchant. Cela dit je n'achète pas de copie, j'ai du mal avec ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre ! Ca me fait ça pour la mode ! Pas de copie ! D'ailleurs, je crois que les chaises Eames sont les seules copies que j'ai !

      Supprimer
  5. Pour tout savoir sur les chaises EAMES, vous pouvez consulter mon blog : http://unjouruneeames.tumblr.com
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, sur quel site avez vous acheté vos chaises? merci

    RépondreSupprimer
  7. je cherche des chaises dsw à paris et je ne trouve pas de boutique ? ou les trouver ? merci

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, pour ma part je suis totalement de ton avis et j'ai acheté des chaises d'inspiration sur un site internet d'une entreprise française du nom de freshmeubles.J'ai acheté 2 DSW blanches, 1 Bertoia et 2 RAR (rocking chair) rouges, et je dois dire qu'en ouvrant les colis j'ai été agréablement surprise ! Super facile à monter pour moi qui ne suis pas bricoleuse et concernant la qualité, rien à redire c'était conforme à mes attentes.
    Voici le lien où j'ai trouvé les chaises : http://freshmeubles.com/
    Bonne journée :)
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour,
      j'ai moi aussi commande sur le site freshmeubles et je suis très décue, chaises eames en tissus avec de `nombreux défauts marques de colle , tissus plissé et mal collé. après appel à la societe j'attend toujours des nouvelles et mon commentaire négatif n'a pas été publié.facile dans ce cas d'avoir uniquement des commentaires positif florence

      Supprimer