Interview de pro de la mode : Francesca Muston de WGSN (english/français)



Today, I'm over proud to share with you this interview. The fashion world is often caricatured, fantasized... And no, models and editors in chief aren't the big part of this industry. This is why I want to continue my Fashion Industry exploration. Francesca Muston who works for WGSN as a retail specialist is my professional of the week !

Hi Francesca, what’s your background?

I studied fashion promotion and worked in graphics and photography before starting at WGSN over 10 years ago.

What do you like about fashion?

I find that working in fashion is very inspiring. Looking at fashion trends and constantly searching for something new keeps things fresh and interesting but I'm also fascinated by the customer. Who is buying and wearing these clothes? How long does it take them to adopt a trend and what the differences between the way people respond to fashion and fashion trends in different demographics, subcultures or geographic locations.

You work for one of the most influent fashion company, do you realize it daily ?

I used WGSN as a student from when it first started and always loved it. It's truly a fantastic place to work (hence why I've been there 10 years!). The job is very dynamic but the people are what makes WGSN unique - I work with a very diverse and inspiring group of people who constantly amaze me.

You’re specialized in retail: what do you like the most in it?

Again this is for me about the customer. Trends are great but they're only relevant if people are responding to them. The shop floor (or increasingly the web page) are where trends sink or swim. I like to see how different retailers interpret fashion for their customer and how those people make it relevant to their own lives.



For 20 years or so, malls have definitely been the “shopping” place to be… But, for few years it seems stores in town have been in game again… Am I wrong ?

It depends very much on the culture. Certain cities are very much mall driven - especially where shopping is a real past time. Places like Hong Kong, Moscow, Dubai, etc are always going to be mall driven as that's their infrastructure. The smaller stores in towns are often more difficult to manage financially. The UK currently has a huge problem with in-town stores closing and lots of vacant premises. We're seeing a lot of retail move online which is really where the big shift is. Stores have to respond to that and make the in-store experience more engaging. We're really seeing retailers look at decreasing the number of stores they have and instead focus on stand out flagship stores to really drive home brand messaging and engage the customer.

Do you think concept stores are a micro trend ? What’s your favorite store in France ?

No I think concept stores are important for marketing and branding and they also offer a point of difference for the customer. My favourite store in France is Merci in Paris. However, I also love all the French retailers such as Sandro, Maje, Isabel Marant, Eleven, The Kooples. That breed of French style is very chic and is really influential as they move into new global territories.

When I worked in luxury, I saw a lot of executive being very septical with digital ? Retail luxury and the Web are antinomic ?

I think there was initially some kind of fear that you couldn't appreciate quality online so luxury retailers were perhaps slower on the uptake than the mid and value markets. However, it's really about communicating the value of a product and we see so many ways to do that through online information, beautiful photography, styling, video and editorial. Many luxury retailers have really proven that you can still create a luxury space on the internet. Packaging and a good returns and delivery policy are also a key part of this, just because a transaction isn't taking place face to face doesn't mean to say the customer doesn't deserve excellent service.

Do you think social medias have already changed the “shopping experience” ?

Social media has become integrated into our live and shopping is just one part of that. I think that it's brought about a new era of peer feedback which is happening BEFORE the purchase is made. Pinterest, instagram and many of the instant and snap apps allow people to put a product into their social space to gauge reaction and then make the purchase (or not) dependent on the feedback of their peers.

And,  for you, the big bloggers are the new influencers they tend to be called so?

Yes, I would agree that bloggers are important but it's not just about the blog, it's about people with an influential style and viewpoint being surfaced through all forms of social media. I would say it's about an online presence and persona which may be grounded in the blog but that should just be one vehicle to reach out to people.
I think it's also important to also talk a little about the difference between a trend forecaster and a blogger or style influencer. The role of the trend forecaster is to understand the relevance of the trend and to edit and interpret the information into trends which resonate with people and will have relevance for their lifestyle in the future. 

What’s your favorite blogs ?

I don't really have the time to look at individual blogs. I go to social media for an edit on the blogging community. I follow bloggers on twitter and instgram and will only read their posts if they're flagged up with a tweet etc that sparks my attention. There are so many blogs these days you need to be able to effectively filter the information and I find twitter is the best way to do this.



Thank you so much Francesca for yours answers, your time !
----

EN FRANÇAIS

Aujourd'hui je reprends ma catégorie "Interview de professionnels de la mode" en main en vous proposant de découvrir le travail passionnant de Francesca. Toutes les personnes qui travaillent dans la mode connaissent l'existence des bureaux de tendance. Et WGSN est le plus reconnu d'entre eux. Autant vous dire que je suis très très fière d'avoir pu interviewer l'une de leurs salariés ! 
Francesca est responsable de toute l'analyse du retail. En gros, elle cherche à savoir ce qui se fait de nouveau dans les boutiques du monde entier. Après avoir recoupé toutes les infos, elle établit des tendances et les proposent à ses clients. Le boulot rêvé, non ?!

Bonjour Francesca, qu'as-tu fait avant d'arriver chez WGSN ?

J'ai étudié la communication dans la mode puis j'ai travaillé dans le graphisme et la photographie avant de rejoindre le bureau WGSN il y a maintenant plus de 10 ans.

Qu'est-ce que tu aimes dans la mode ?

Je trouve que travailler dans la mode est passionnant. Observer les tendances et être constamment à la recherche de nouveauté permet de ne jamais s'ennuyer mais je suis aussi fascinée par le comportement du consommateur. Qui achète et porte ces vêtements ? Combien de temps ça lui prend d'adopter une tendance et quelles sont les différences entre la façon dont les gens s'approprient la mode et les nouvelles tendances selon leur culture, leur âge ou l'endroit où ils vivent...
Tu travailles pour l'une des entreprises de mode les plus influentes au monde, est-ce que tu t'en rends compte au quotidien ?

J'ai commencé à utiliser WGSN dès ses débuts, alors que j’étais encore étudiante et j'ai toujours adoré ! C'est vraiment un endroit fantastique professionnellement parlant (c'est pourquoi j'y suis toujours après 10 ans!) Mon travail est très rythmé mais ce sont les gens qui font de WGSN un endroit unique ! Je travaille avec des gens plein de ressources aux univers variés, qui m’inspirent et qui m’étonnent constamment.

Tu es spécialisée dans la vente : qu’est-ce qui te plaît le plus ?

Encore une fois, ce sont les consommateurs qui m’intéressent. Les tendances sont intéressantes mais ne sont pertinentes que si elles sont suivies. La zone de chalandise d’une boutique et a fortiori une page web sont des « lieux tests » où l’on observe les tendances prendre ou non. J’aime voir comment les vendeurs interprètent les tendances pour leur clientèle et comment ces derniers se les approprient dans leur vie de tous les jours.

Pendant près de 20 ans, les centres commerciaux étaient vraiment Les lieux de shopping par définition. Mais il me semble que depuis quelques années, les boutiques de centre-ville sont à nouveau dans la course… Qu’en penses-tu ?

Ça dépend vraiment de la culture. Des villes comme Dubaï, Hong-Kong, Moscou etc, où le shopping est une institution, les centres-commerciaux auront toujours la préférence des consommateurs car c’est dans leur infrastructure. La ville est faite ainsi. En revanche, les petites boutiques en centre-ville sont difficiles à gérer d’un point de vue financier. 
Le Royaume-Uni actuellement est confronté à la fermeture récurrente de petits magasins de centre-ville et ils ne trouvent pas de nouveaux acquéreurs. On voit un bon nombre de distributeurs ouvrir une boutique en ligne puisque c’est là que tout se fait en ce moment. Les boutiques doivent parer au mieux ce désamour et susciter davantage d’engagement lors du processus d’achat. Beaucoup de retailers font le choix de diminuer le nombre de leurs boutiques et préfèrent concentrer leurs efforts sur quelques boutiques à forte valeur ajoutée. Ainsi elles véhiculent davantage la philosophie de la maison-mère et renforcent l’implication du consommateur par l’achat.


Penses-tu que les concept-stores sont une micro-tendance ? Quels sont tes boutiques préférées en France ?

Non, je pense que les concept-stores ont leur importance pour le marketing et l’image de marque et surtout qu’ils apportent un point de vente alternatif pour le consommateur.
Ma boutique préférée en France est Merci, mais j’aime aussi toutes ces marques telles que Sandro, Maje, Isabel Marant, Eleven et The Kooples. Elles nourrissent un sentiment de « French style » qui est très chic et très influenceur puisqu’ils sont en train de se muer en concept global.

Quand je travaillais dans le luxe, je voyais un bon nombre de cadres sup’ être très sceptiques avec Internet ? Le luxe et le Web seraient-ils antinomiques ?

Je pense qu’il y a eu une méfiance vis-à-vis du web du fait que l’on ne puisse pas apprécier la qualité d’un article en ligne et les distributeurs du luxe ont peut-être été plus lents à prendre le virage que les distributeurs d’entrée et de moyen de gamme. Pourtant, sur le Net, on peut vraiment communiquer sur la valeur d’un produit et l’on voit qu’il existe beaucoup de manières de le faire grâce à des informations produits détaillées, de belles photographies, un beau stylisme/graphisme, des vidéos ou encore du contenu éditorial. Beaucoup de distributeurs du luxe ont prouvé que l’on pouvait encore créer un espace de luxe, mais sur Internet. Le packaging, les conditions de retours et  livraisons en sont les clés car une transaction qui n’a pas lieu physiquement ne veut pas dire que le client n’a pas le droit à un excellent service.


Penses-tu que les medias sociaux ont déjà changé l’expérience shopping ?

Les médias sociaux sont à présent intégrés dans nos vies et donc dans notre façon de consommer. Je pense que ça a amené une nouvelle ère de prise en compte de l’avis général avant même que l’achat soit réalisé. Pinterest, Instagram et beaucoup d’autres applications instantanées permettent aux gens de présenter un produit dans leur espace social pour jauger la réaction de la communauté qui les suit et aux vues des réactions, de procéder à un achat ou non.



Parlons des influenceurs à present. Pour toi, les blogueurs reconnus sont-ils les nouveaux influenceurs comme ils ont tendance à être appelés ?

Oui, je suis d’accord pour dire que les blogueurs sont importants mais pas seulement pour leur blog. Ils le sont parce qu’ils possèdent un style influent et parce qu’ils ont un point de vue véhiculé sur toutes les plateformes des médias sociaux. Je dirais qu’ils deviennent influenceurs grâce à leur présence en ligne et leur personnage/personnalité qu’ils peuvent avoir créés sur leur blog mais ce n’est qu’un moyen/vecteur pour atteindre le public.

* Je pense qu’il est important de parler un peu de la différence entre les chasseurs de tendances, les blogueurs ou les influenceurs de style. Le rôle d’un chasseur de tendance est de comprendre la pertinence d’une tendance. Il doit également voir et interpréter les informations en tendances qui parleront aux gens et qui auront de l’intérêt dans leur style de vie futur.


Quels sont tes blogs préférés ?

Je n’ai pas vraiment le temps de regarder les blogs un à un. Je vais sur les réseaux sociaux pour avoir un aperçu de ce qui se passe sur la blogosphère. Je suis des blogueurs sur twitter et sur instagram mais je ne lis les articles que si un de leurs tweets retient mon attention. Il y a tant de blogs aujourd’hui qu’il faut filtrer l’information efficacement et je trouve que Twitter est le meilleur moyen pour le faire !

 Merci Elia pour la relecture ! :)

12 commentaires:

  1. Belle interview! On découvre un aspect de la mode peu connu et on en apprends bcp!
    Merci Laetitia!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Elia ! J'ai plein de trucs à te faire découvrir alors (et même en avant-première ! ) ;)

      Supprimer
  2. Très pro et super intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hélène, je suis ravie que ça vous plaise, d'autant que la mode, ca vous connait ! ;)

      Supprimer
  3. Perfect - super interesting points. Le retail mode, entre commerçants et visionnaires!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Vu Quan ! Je crois me souvenir que le retail et tout ce qui l'entoure sont des sujets que tu aimes !
      A bientôt sur le web !

      Supprimer
  4. Quelqu'un de WGSN !!! Excitant!! L'angle de vue des bureaux de tendances est toujours implacable et objectif. Merci à toutes les deux pour cette interview de qualité et passionnante!

    RépondreSupprimer
  5. Et oui !! Je voulais vraiment quelqu'un de chez eux et dans le retail en plus ! Donc là, c'était parfait ! :)
    J'aurai voulu lui poser plein de questions mais à un moment, il faut bien s'arrêter ! :)

    Merci Isabelle !

    RépondreSupprimer
  6. Un point de vue très pro et très intéressant, qui donne à voir un autre aspect de la mode !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Polina ! Et Dieu sait si la mode de ce point de vue là est passionnante ! :)

      Supprimer
  7. Elle est très intéressante cette itw, merci ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'avoir pris le temps de la lire ! :)

      Supprimer

Je vous laisse la parole !

Merci à vous de prendre le temps de me laisser un commentaire ! :)