« Voyager ajoute à sa vie » par Camille

   

Merci Laetitia de me laisser un peu de place pour aborder pour la première fois dans ton espace les voyages avec, pour première destination Rome !

Rome, ville d’histoire par excellence, allie monuments célèbres, quartiers pittoresques et vie artistique et gustative animée. Les guides décriront mieux que moi ses attributs historiques, alors je me concentre sur ces deux dernières qualités.


Plus que des mots, les images parlent d’elles même et traduisent j’espère cette joyeuse ambiance…
Petit conseil pour rentabiliser un weekend romain, armez-vous du classique Lonely planet en quelques jours et du plus select Wall paper city guide.

Montez dans la fiat 500, je vous amène :
                   





Trastevere, rive gauche du Tibre, est un quartier ancien et particulièrement pittoresque, mais n’étant pas le centre historique, il est encore assez préservé des hordes de touristes.

Question restau, vous aurez l’embarras du choix, je vous suggère quand même « Ditta Trinchetti » (via della lungaretta) pour sa déco et ses bons produits et son voisin, dont j’ai oublié le nom, qui se vante d’être contre la guerre et les menus touristiques, preuve à l’appui !

Pour vivre les soirées, avec les gens qui parlent forts i tutti quanti, prenez un verre au Calisto, ambiance assurée (à faire aussi de jour, dans un esprit tout à fait différent) ! Et si vous n’êtes pas épuisés par les kilomètres avalés sur les pavés usés, un dernier cocktail au Bum Bum s’impose (via del Moro).

On quitte Trastevere pour rejoindre la Piazza di Spagna et le plus girly des restaus romains « Da Gina », imaginez un bon rital bien macho dans cet écrin… Une jolie déco, de bonne salades, on se croit plus à Paris ou NY qu’à Rome, mais c’est une alternative sympa aux typiques trattorias.

 





Dans la rubrique artistique, le MAXXI … Oui, MAXXI ! Quel nom génial pour décrire un musée d’art contemporain. A votre avis, que signifie  cette appellation* ?) Quelle satisfaction a du ressentir son inventeur !  Ouvert il y a moins de deux ans, la collection est  un peu pauvre, mais l’architecture vaut le détour. Si votre budget est limité, contentez-vous du hall d’entrée et des lignes épurées du bâtiment.


Ouvrez les portes et découvrez les cours d’immeubles remplies de plantes qui ornent, courent sur les façades délavées… de belles surprises vous attendent.







Question shopping, je vous conseille le quartier de Monti, peu fréquenté, il offre une parenthèse aérée dans cette jungle touristique, avec notamment la Via Boschetto, Leonina, Urbana et leurs toutes petites boutiques de créateurs (C.A.M. notamment).

A côté de la fontaine de Trevi, parce que qu’il faut bien-sûr jeter sa pièce (d’ailleurs plus de 3000 euros récoltés par jour), se trouve une petite maroquinerie artisanale, où l’artisan façonne de beaux cuirs sous vos yeux… Comment résister ? (Il gancio, via del seminario)



Et le meilleur pour la fin
Le sucré, ou comment rentrer avec deux kilos en trop.
Avis aux amateurs, selon Angela, vraie romaine, le meilleur tiramisu du monde se déguste chez « Pompi » arrêt de métro de Re di Roma.
Goutez aux « Brutti ma buoni ». Ils sont forts ses italiens, ce nom signifie « moche mais bon ». « Bonjour madame, je voudrais un moche mais bon », c’est vrai que ça sonne mieux en italien !


J’espère que ces quelques lignes et images vous auront donné envie de découvrir Rome et peut-être bientôt d’autres destinations… à suivre

Petit bonus : rendez-vous sur la Piazza dei Cavallieri le soir, ne cherchez pas à savoir ce que vous allez y découvrir, trouvez juste la serrure…

*Museo delle Arti del XXI seculo


Tags

2 commentaires:

  1. Très jolies photos (je découvre tout juste le blog)
    mais la piazza dei cavallieri google map me la trouve pas ... je vis à rome et ma curiosité est réveillée ^^

    RépondreSupprimer
  2. @Lucie : oups... Je vais demander à Camille alors ! Merci pour le blog ! ^^

    RépondreSupprimer

Je vous laisse la parole !

Merci à vous de prendre le temps de me laisser un commentaire ! :)